"On a hâte de retrouver nos fans Françaises" JB in the magazine french "Star Secret"

Publié le par Jonas's Girls

Magazine Star Secret. Septembre-Octobre 2009 (interview réalisé en Juin lors du concert du 14)

Intro :

Les trois rockeurs ont hâte de se produire sur la scène de Paris Bercy le 26 Octobre (une petite erreur, c'est en novembre maintenant lol) prochain.
En attendant le jour J, ils reviennent sur leur carrière et la sortie de leur dernier opus, "Lines, Vines and trying Times"...

Bonjour les garçons! Pour commencer, pouvez-vous nous rappeler à quel moment vous avez commencé à vous intéresser à la musique?

Joe : On était très jeunes. A vrai dire, on a baigné dedans depuis tout petits. A tel point que ce métier nous est apparu comme une évidence.
Kevin: D'ailleurs, on s'est toujours dit qu'on voulait faire quelque chose ensemble. Puis, il y a 4 ou 5 ans, c'est devenu plus sèrieux. Nous avons fait écouter notre maquette et on nous a signés tout de suite. Nous avons eu de la chance mais il y avait beaucoup de chance derrière.

Choisir le premier single d'un album est toujours difficile. Pourquoi avez-vous opté pour "Paranoid" avec Lines, Vines and Trying Times?

Kevin : Ce titre nous semblait introduire parfaitement bien l'album. C'est le plus général du disque. Les autres sont très spécifiques. On a donc préféré présenter une première chanson dans laquelle beaucoup de gens peuvent se retrouver. En même temps, on s'est dit que s'était un pas vers une nouvelle direction musicale pour nous...

Justement, dans vos nouvelles chansons, on entend des sons qui ne figuraient pas sur vos opus précédents. Est-ce votre dernière tournée qui vous a influencés?
Nick : En effet, on a vraiment essayé de faire quelque chose de différent sur ce disque. On s'est inspirés de tout ce qu'on vit au quotidien, donc  la tournée en fait partie, évidemment. Et, cette fois-ci, on a placé la barre un peu plus haut.

Cet opus est-il votre préféré?

Joe : C'est certainement l'un de nos favoris car on y a mis beaucoup de choses personnelles. Mais tous nos albums sont spéciaux pour nous. On se donne à fond, à chaque fois, et ce serait difficile d'en choisir un seul. On préfère appréhender notre carrière dans son ensemble.

Comment vous répartissez-vous les chansons, pour l'interprétation?

Joe: Nick et moi, on chante tous les deux. Le choix des titres qu'on interprète se fait assez naturellement. La plupart du temps, on commence par bosser ensemble et on choisit celui qui colle mieux au titre. On n'est pas du genre à se vexer si l'un de nous tient à interpréter un titre en particulier. Et parfois, on chante carrément tous les deux, comme sur "Paranoid".

Comment est née l'idée du clip de "Paranoid"?
Kevin : Le concept est venu un peu par hasard. On était tranquillement assis, en train de discuter, et on a commencé à divaguer sur la paranoïa et les dédoublements de personnalité. On avait envie d'un truc un peu fou. On a bossé avec des réalisateurs en or et le résultat est vraiment à la hauteur de nos espérances.

Joe, une video dans laquelle tu danses sur "Singles Ladies" de Beyoncé circule sur Internet. De quoi s'agit-il exactement?
Joe: On a créé ce projet avec les fans. A la base, c'était un délire. On leur a demandé ce qu'elles préféraient me voir parmi trois propositions. L'une d'elles étaient la danse de "Single Ladies". Bien sûr, elles ont choisi ça et donc on s'est amusé à faire cette petite vidéo pour elles. C'était drôle.

Vous vous apprêtez à revenir en France pour un show à Paris Bercy. Dans quel état d'esprit allez-vous aborder cette date?

Joe: On est surexcités à l'idée de retrouver nos fans sur scène. C'est toujours un plaisir immense pour nous de venir en France. On a l'intention de s'éclater et d'en faire profiter le public.

Quelle est la pire chose qui vous soit arrivée sur scène?

Joe: hier soir, nous avons donné un concert à Madrid et il y a eu une coupure de courant à la fin. On était trop mal : le son a été coupé en plein milieu de la chanson! Mais finalement, sa s'est bien fini. C'était plutôt amusant.

Et quel est votre plus grand souvenir de concert?

Joe: on a eu la chance de jouer en haut de la Tour Eiffel. Ca reste un souvenir unique pour nous et sans aucun doute l'un des meilleurs.

Demi Lovato a joué à vos côtés dans Camp Rock  et elle fait souvent la première partie de vos spectacles. Comment se passe votre collaboration?

Joe : Demi est une fille géniale. On la connaît depuis deux ans maintenant et c'est une très bonne amie. On adore travailler avec elle. A chaque fois qu'on fait quelque chose ensemble, on s'éclate.

De quoi va parler Camp Rock 2?
Kevin : Pour le moment, nous ne connaissons pas toutes les ficelles de l'intrigue car le scénario n'est pas terminé mais on peut d'ores et déjà vous dire qu'il y aura une nouvelle compétition au sein du campus. Ce projet promet plein de bons moments et on est contents de retrouver tous les membres de l'équipe. On va retourner au Canada pour le tournage. Ca va être trop cool!

Votre frère Frankie, partagera-t-il avec vous l'affiche de ce deuxième volet?

kevin: Frankie a huit ans. On ne sait pas encore s'il fera partie des acteurs du film mais ce serait super. C'est un mec génial et il a vraiment du talent. Il a déjà joué pour la télé et le cinéma. Ca lui plait énormément, il s'éclate. C'est un vrai artiste et il adore la musique aussi. Je pense qu'il a de bonnes chances de devenir une star...

Qu'est-ce qu'il vous plaît dans le jeu d'acteur?

Joe : Pour nous, c'est toujours un exercice sympa et un vrai challenge. On est super ç l'aise avec la musique mais quand il s'agit de jouer la comédie, on doit se surpasser. Et après, quand on découvre le produit fini, c'est magique.

Préférez-vous la musique ou la comédie?
Nick: Pour nous,  la mlusique vient naturellement. C'est clair que c'est notre truc. Mais on aime aussi jouer dans des séries, d'autant plus que c'est nouveau pour nous. On ne se pose donc pas ce genre de question. On fait ce qu'on aime et si on peut combiner les deux, c'est encore mieux.

Beaucoup de vos fans portent des bagues de pureté, comme vous. Que pensez-vous de cette influence que vous avez sue elles?
Nick : c'est quelque chose de très personnel et, honnêtement, on n'a pas envie de s'étendre sur ce sujet. Nous, on veut simplement faire de la musique et partager des choses avec notre public. On s'amluse et on essaie d'en profiter à 100%. Si ça plait, c'est cool. Le reste n'a pas d'importance.

Beaucoup de fans sont amoureuses de vous. Pourtant, vous ne pouvez pas être parfaits. Quels sont vos défauts?

Kevin : Je suis bordélique, j'avoue.
Nick: moi aussi, c'est clair.
Joe : Je ne vais pas être très original mais moi, c'est pareil.


By Audrey

Publié dans ARTICLES PRESSE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article